En solidarité avec l’appel de l’ADAS

Le CVTS tient à témoigner toute sa solidarité à l’appel de l’ADAS concernant la situation au CPAS de Liège, catastrophique tant pour les bénéficiaires que pour les travailleurs.

Nous vous invitons à diffuser vous aussi leur cri d’alarme.

Vous êtes ici : Accueil > Dans l’actualité > En solidarité avec l’appel de l’ADAS

Monsieur le bourgmestre,
Mesdames et Messieurs les conseillers communaux,
Mesdames et messieurs les conseillers de l’Action sociale,

Le 17 décembre prochain, se tiendra la réunion commune du Conseil communal et du Conseil de l’Action sociale de Liège.
C’est l’occasion pour nous de vous transmettre notre analyse du PST (Plan Stratégique Transversal) que la majorité du Conseil de l’Action Sociale a adopté.

C’est l’occasion pour nous, surtout, de lancer un cri d’alarme.
Le traitement fait aux usagers de votre CPAS est tout simplement catastrophique.
Les délais d’examen des demandes de RI et d’aides sociales sont souvent largement dépassés.
Les révisions et prolongations sont souvent effectuées avec beaucoup de retard.
Le paiement des RI et aides sociales accusent en conséquence de fréquents et longs retards.

Cette situation place de très nombreuses personnes, enfants compris, dans une grande détresse sociale.
En attestent les nombreux courriers que notre association a transmis à votre CPAS au cours de l’année écoulée.
La Présidente et le Directeur général sont en copie de tous ces courriers.

Le burn out généralisé parmi les travailleurs entraine un turn over d’une ampleur inouïe qui entraine à son tour des retards importants et croissants dans l’examen des demandes des usagers.
Le PST ne répond pas aux urgences constatées.
Pas plus que les solutions annoncées ces derniers jours dans la presse, à savoir l’augmentation de la dotation communale de 1,4 million et l’engagement de cinq assistants sociaux.
Lesquelles mesures sont certes appréciables et "toujours bonnes à prendre" mais totalement insuffisantes en regard des problèmes structurels et cumulés depuis des années, situation déplorable qui rend impossible la mise en oeuvre d’une aide sociale digne de ce nom - et ce, quelles que soient la bonne volonté et la conscience professionnelle de beaucoup de travailleurs de votre CPAS.

En tant que responsables politiques de l’aide sociale de notre Ville, il vous revient de trouver les solutions adéquates.
La mise sous plan de gestion de votre CPAS ne peut être une excuse au traitement indigne fait aux usagers et aux travailleurs.

Vous trouverez en pièce jointe
- notre analyse du PST
- notre analyse de l’intervention de Mme MAHY lors du Conseil commun de mars 2019
- notre analyse de la DPS (Déclaration de Politique Sociale) que nous vous avions déjà transmise en mars 2019

En espérant que ces analyses circonstanciées, étayées et dument documentées, fruit du travail de défense des usagers que nous menons au quotidien depuis plusieurs années, puissent vous inciter à prendre enfin les mesures qui s’imposent de manière sans cesse plus criante.

Veuillez recevoir nos salutations citoyennes.

Le groupe local liégeois de l’aDAS

L’Association de Défense des Allocataires Sociaux ASBL
Rue du progrès, 225/1
1030 SCHAERBEEK
contact@ladas.be
0489/757602

Voir en ligne : En savoir plus

Newsletter

Pour recevoir la newsletter, laissez votre adresse e-mail